Comment fonctionne un site web ?

De nombreuses personnes ignorent totalement comment fonctionne un site web. Il est vrai que ce n’est pas facile, en raison notamment des langages informatiques utilisés. Mais grâce à cet article, elles pourront enfin comprendre le b.a-ba du site web.

Le client et le serveur : deux éléments clés du site web

Le client est le navigateur Web qui permet aux internautes de consulter un site internet via l’ordinateur, le Smartphone ou la tablette en utilisant Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari par exemple. Il existe par ailleurs une adresse appelée URL qui permet aux infonautes d’accéder à des pages Web. Celle-ci se répartit comme suit : le « HTTP » qui est le nom du protocole de communication, la partie « monsite.com » qui est le nom du domaine, et enfin « mondossier/mapage.html » qui indique l’endroit où se trouve le site. Le serveur est, quant à lui, un ordinateur très puissant qui héberge des sites Web. Il renferme les différentes pages Web auxquelles les internautes souhaitent accéder. La communication entre ces deux éléments clés débute quand le client tape une adresse de page Web dans l’URL du navigateur, et que ce dernier envoie la requête HTTP au serveur via une connexion internet. Celle-ci s’occupe par la suite de la commande, avant de l’accepter et de renvoyer les données. Le navigateur se charge alors de l’interprétation de ces dernières pour pouvoir les afficher sur l’écran du client.

Quelles sont les différentes couches techniques du site web ?

Le site web est composé de 4 couches essentielles. Le data est le premier élément dans lequel le serveur puise des fichiers XML quand les clients souhaitent y accéder. Ce sont des données de base qui définissent la qualité d’un site. Donc si elles sont mauvaises, le site sera remis en question et n’est pas performant. La deuxième couche est la structure, un langage universel qui agence sémantiquement et logiquement les bases de données. Le style, quant à lui, se charge des différentes mises en forme et du design du document HTML. Il s’agit d’une couche CSS qui permet de modifier les mises en page, la position d’une page, l’affichage, etc. La dernière couche est le comportement, qui a pour rôle de faire évoluer l’expérience utilisateur et de créer des évènements en fonction du clic.

La gestion du contenu ou le CMS

Le CMS ou la gestion de contenu attire actuellement un grand public. En effet, c’est un système prêt à l’emploi généralement destiné aux personnes qui ne savent pas coder. Le CMS permet de créer un site dynamique en un rien de temps. Il est constitué de module de modification de texte relié avec un module de téléchargement d’image ou de pièce jointe. Cela permet la mise à jour rapide d’un site web en évitant de créer d’autres problèmes. Il est très flexible parce que plusieurs individus à la fois peuvent l’utiliser. La gestion du contenu peut être bénéfique aux usagers puisqu’elle peut créer une page en fonction de la demande d’un visiteur. Plus la peine de faire appel aux prestataires donc, puisqu’un CMS fera l’affaire.

Articles similaires :